atmosphères attachement blog Envies famille Grandir Non classé Petits bonheurs

Avoir 30 ans!

L’autre jour, je me réveillais et j’avais 30 ans!

J’ai dit adieu à la vingtaine comme on se refait un tour de manège. Ça va vite un manège. Au départ il y avait les rêves et les espoirs, il y avait des tas de choses qu’on imaginait sur la vie et les tours qu’elle peut nous jouer. Tout n’était que découvertes et sensations fortes.

Et puis, après une décennie à se chercher on a parfois mal à la tête, on s’est un peu enivré de toutes les rencontres inattendues, toutes les déceptions et toutes les joies qu’on a pu vivre et célébrer. A 30 ans, je ne peux pas m’empêcher de faire le bilan. Le bilan des rêves accomplis, le bilan des kilos que j’ai pris, de l’amour que j’ai donné et que j’ai repris. Je fais le bilan des choses que je ne veux plus dans ma vie, des claques que je me suis prises, des erreurs commises, des amitiés brisées pour des bêtises. Le bilan des vergetures et des cheveux blancs, le bilan de mon utérus, le point sur mon clitoris et des orgasmes plus faciles. Je me demande encore ce que j’ai envie de faire, qui j’ai envie de voir et de qui je suis obligée. A 30 ans et 2 enfants je n’ai plus le temps, mais j’en prends quand même.

Je prends de l’avance, je prends mon pied, je calcule mes coups. Je prends le temps d’aimer mes enfants. J’apprécie le confort, j’ai appris la méditation, je ne fume plus et je respire par tous les pores. A 30 ans, j’apprends à reconnaître mes torts. Je ne fais pas de sport sauf dans mon lit. A 30 ans je lis plus qu’à 20 ans, mais moins qu’à 15 ans.

Est ce qu’on devient plus exigeante à cet âge? J’ai perdu ma grand-mère maternelle à 30 ans. C’est comme des mémoires qui s’effacent, des temps anciens qui sombrent au lointain, remplacés par un quotidien rempli des rires et des pleurs de mes filles, des petites histoires à lire le soir, des câlins tout doux qui resteront dans ma mémoire. Mais j’aborde mes 30 ans dans le deuil, avec un soupçon de tristesse et de nostalgie, en pensant à ces deux femmes qui ont été mes grand-mères, en imaginant leurs vies à elles quand elles avaient 30 ans. Plus rien ne sera comme avant.

Mon père m’a dit: « à 30 ans tu es une femme ». Ma mère m’a dit: « 30 ans c’est le plus bel âge ». On verra bien. Il y a tant de choses à faire.

Let’s go!

 

xoxo

 

4 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :