blog carnaval costume couture DIY Non classé Petits bonheurs photos

Le déguisement cosplay de San Goku: le tuto! ♥

Ma petite San Goku!! Je viens de réaliser un rêve d’enfant avec ce costume! 😍😍#cosplay #sangoku #cosplaydragonball

Une publication partagée par Elsa Rakoto (@leonatherapy) le

Hello les p’tits loups!

J’avais hâte de partager avec vous le costume du carnaval de Frisouille, qui s’est déguisée en San Goku, le personnage emblématique du manga japonais Dragon Ball. Il faut savoir que je suis personnellement une grande fan de ce dessin animé qui me rappelle mes années collège quand, à chaque fin d’après-midi, on attendait avec mon père le nouvel épisode qui passait dans l’émission pour enfant « Zanimé », très populaire à l’Ile de la Réunion.  Frisouille a découvert l’univers de Dragon Ball en surface, parce que je trouve qu’elle est encore trop jeune pour regarder ce dessin-animé. En revanche, elle connait le générique et a l’habitude de jouer avec les figurines en résine de San Goku que je possède.

C’est ainsi que l’idée nous est venue de confectionner un cosplay  San Goku. Je me suis inspirée du travail formidable de l’illustrateur Markus Effin Prime, découvert sur Instagram, et qui dessine des « Froku » et « Frohan », savant mélange de San Goku et de San Gohan, détournés en personnages féminins et noirs.

Froku and Frohan.

Une publication partagée par Markus Prime (@markus.effin.prime) le


Comme la contrainte imposée par la maîtresse était que le thème du déguisement devait être de couleur rouge, nous nous sommes adaptées et avons remplacé la couleur orange du véritable costume de San Goku par du rouge. Je ne sais pas vraiment coudre mais j’étais très motivée. Le défi était de taille car il s’agissait de coudre des vrais vêtements: un t-shirt, un pantalon, un débardeur, une ceinture, des manchettes et une queue. Voici le tuto, avec une petite vidéo:

Etape 1: les achats et le matériel pour le cosplay San Goku

Je suis allée chez Toto Tissus acheter 2 mètres de tissu rouge jersey satiné, et du bleu en satiné. J’ai également pris de la fourrure épaisse pour faire la queue de singe ainsi que de la feutrine blanche.

Pour la couture, vous aurez besoin d’une machine à coudre et du matériel de base épingle ciseaux. Pour faire tenir les manchettes, j’ai eu besoin de scratch, de colle forte, de fil de fer et d’une épingle à nourrice pour la queue.

Pour dessiner les écritures japonaises sur la feutrine blanche, j’ai utilisé un feutre noir Giotto spécial textile. Il a ensuite fallu fixer l’encre noire avec un fer à repasser.

Pour le bâton magique qu’elle tient dans son dos, j’ai peint un tube en carton (reste de rouleau d’emballage cadeau) en rouge et j’ai attaché un long lacet noir pour faire une cordelette.

Pour la taille élastique du pantalon, j’ai acheté un élastique au mètre.

Etape 2: Découper les formes dans le tissu

J’ai utilisé un t-shirt et un pantalon jogging à Frisouille pour dessiner les patrons avec un feutre directement sur le tissu. J’ai simplement ajouté 1,5 cm d’écart de contour à chaque forme dessinée.

Sur le tissu rouge, j’ai découpé 1 devant+ 1 dos débardeur, 2 jambes séparées devant+ 2 jambes séparées derrières.

Sur le tissu bleu, j’ai découpé 1 devant+ 1 dos t-shirt, une longue bande bleu de 20 cm de largeur et plus de 1m50 de longueur pour la ceinture, deux bandelettes de 10cm de largeur et 15 cm de longueur pour les manchettes.

Sur la feutrine blanche j’ai dessiné deux cercles à l’aide d’un compas. Un de 11 cm de rayon et l’autre de 5 cm.

Etape 3:  La fabrication des patchs en feutrine avec les signes japonais

Tous les détails sont dans la vidéo plus bas.

Etape 4:  L’assemblage

La couture du pantalon, du débardeur et du t-shirt se fait de manière classique. Je vous invite à vous renseigner dans un livre de couture ou sur un tuto youtube car il n’y a rien d’extraordinaire et cela serait fastidieux pour moi de détailler. Avant l’assemblage du débardeur rouge, il faudra auparavant coudre les deux patchs blancs avec les signes japonais (le petit devant et le grand dans le dos) comme je le fais dans la vidéo.

Etape 5: La fabrication de la queue en fourrure

Les détails dans la vidéo

Etape 6: La confection de la ceinture et des manchettes avec le tissu bleu.

Les manchettes se fixent au poignet à l’aide de scratchs qu’on aura fixé avec de la colle forte.

 

Comme j’avais filmé les parties accessoires de la confection du déguisement comme la queue et les patchs en feutrine, je vous ai fait un montage récapitulatif de mes snaps.

 

Astuces:

-Pour la confection de la queue, la couture se fait sur l’envers et cela peut être compliqué de la retourner ensuite à cause l’épaisseur de la fourrure et la largeur étroite de la queue. Je me suis servie d’une tige en fil de fer (la même que j’ai ensuite inséré à l’intérieur pour la rendre rigide) que j’ai modelé en crochet pour traverser la fourrure.

-Comme stipulé dans la vidéo, j’ai protégé la boucle en fil de fer avec du scotch pour ne pas que l’enfant se blesse avec.

-Pour la confection de la ceinture, j’ai eu le même problème pour la retourner une fois cousue sur l’envers. Je me suis servie d’une longue baguette et d’une épingle à nourrice.

-J’ai acheté des chaussons de gym blanc dans un magasin de sport (ceux qu’elle mettait en maternelle) et je les ai peint en noir. Il conviennent très bien au costume avec des chaussettes blanches.

Et TADAAAM!

Vous voilà avec un mini San Goku à vos côtés!! Il ne manque plus que le nuage magique jaune, mais là c’était trop pour moi lol

Je vous laisse apprécier les photos de ma « Froku »!

 

A bientôt!

xoxo

 

2 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :