blog lifestyle lyon Non classé photos

Derya Yildirim et les Amazones d’Afrique pour le festival A Vaulx Jazz

Hello les p’tits loups!

J’espère que vous allez bien! Je reviens avec un article 100% photos! Un reportage photo d’un concert au Centre Charlie Chaplin programmé au festival A Vaulx Jazz, pour une soirée entièrement féminine avec des artistes engagées.  C’est parti!

En première partie, vous découvrirez la chanteuse turque Derya Yildirim accompagnée du groupe Grump Simsek, qui nous a enchanté avec un savant mélange de folk groovy et des chants traditionnels. Une belle ambiance pleine de douceur et de mélodies entêtantes qui donnent envie de se déhancher et de tourner dans les airs.

En seconde partie, la scène a été investie par le groupe Les Amazones d’Afrique. Collectif d’artistes féministes réunissant des grandes chanteuses  comme Mariam Doumbia (du duo Amadou et Mariam), Oumou Sangaré (elles n’étaient toutes deux pas présentes), Kandia Kouyaté comme une reine sur son trône, Mariam Koné, Rokya Koné à la voix électrisante, Mamani Keita et sa classe inégalable et son talent pour les percussions et Nneka (pas présente non plus), les Amazones d’Afrique déploient leur musique avec une puissante énergie qui tire sa force d’un mélange d’élégance traditionnelle, et d’une volonté d’insuffler un vent de liberté dans leurs chants. Leur musique collective où chaque voix répond à une autre est aussi portéei par une inspiration guerrière comme celle des mythiques amazones du Dahomey.  Le collectif s’inscrit dans la lutte pour les droits des femmes africaines, notamment la lutte contre le viol des femmes.

Un grand merci à ma pote Astha qui m’a embarqué avec elle le temps d’une soirée! 😉

Je vous laisse découvrir toute cette ambiance avec mes photos!

A très bientôt!

xoxo

 

Plus d’infos:
Derya Yildirim

 

 

Plus d’infos:
Les Amazones d’Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :